Bref historique

Octobre 1981 - création de la S.P.I., « Sociedade Portuguesa de Investimentos » (Société Portugaise d'Investissements).

 

Son rôle était de financer des projets d'investissement du secteur privé, d'aider à relancer le marché des capitaux et de favoriser la modernisation des structures des entreprises portugaises.

 

 

Mars 1985 - changement de statut de la S.P.I. qui devient alors la B.P.I., « Banco Português de Investimento » (Banque Portugaise d'Investissement).

 

Par cette mutation, celle qui était la S.P.I. a acquis le droit d'ouvrir des comptes de dépôt, de faire des crédits, d'intervenir sur les marchés interbancaires et de réaliser des opérations de change. Un an plus tard, la B.P.I. a ouvert son capital et a été introduite en bourse à Lisbonne et à Porto.

 

 

Août 1991 - acquisition de la B.F.B., « Banco Fonsecas & Burnay ».

 

La B.P.I. a renforcé ainsi son statut de leader dans le secteur de la banque d'investissement et s'est affirmé encore plus comme un des principaux groupes financiers portugais. Cette acquisition a également permis au groupe d'entrer sur le marché de la banque de détail.

 

 

Novembre 1995 - création de la holding bancaire BPI SGPS regroupant la B.P.I. et la B.F.B..

 

En novembre 1995, le Groupe B.P.I. a changé sa structure et s'est transformé en holding bancaire. La BPI SGPS est devenue la seule société du groupe cotée en bourse. La holding contrôlait alors la B.P.I. et la B.F.B.. Ce changement de structure a conduit à la spécialisation des différentes unités du groupe.

 

 

Octobre 1996 - acquisition de deux banques portugaises : la B.F.E. (« Banco de Fomento e Exterior ») et la B.B.I. (« Banco Borges & Irmão »).

 

Un an après le changement de statut du Groupe B.P.I. et cinq ans après l'acquisition de la B.F.B., le groupe a acquis deux autres banques portugaises, qui étaient donc la B.F.E. et la B.B.I., dans le but de renforcer encore un peu plus sa position sur le marché interne.

 

 

Juillet 1998 - création de la banque « Banco B.P.I. » (en remplacement de « B.P.I. ») suite à la fusion des quatre banques du groupe.

 

Cette fusion simplifie considérablement la structure de la holding puisque celle-ci ne se compose plus que de deux entités : la « B.P.I. – Investimentos » pour le secteur de la banque de détail et la « Banco B.P.I. » pour le domaine de la banque commerciale.

 

 

De 1999 à 2001 - croissance, modernisation et renforcement structurel.

 

Le Groupe B.P.I. a enregistré des résultats positifs. La fusion a donc été considérée comme un succès. En effet, dans cette période, le groupe a conquis des parts de marché dans le secteur de la banque de détail, accru et modernisé son réseau de distribution (agences et autres), modernisé ses ressources technologiques et renforcé sa réputation de groupe extrêmement dynamique au sein du système financier portugais.

 

 

De 2002 à 2005 - réorganisation interne.

 

Le Groupe a procédé essentiellement à une réorganisation interne, aussi bien au niveau de sa structure que de ses ressources humaines et matérielles.

 

 

De 2006 à 2007 - rejet d'une OPA (Offre Publique d'Achat) hostile.

 

En octobre 2006, la Banco B.P.I. a célébré son vingt-cinquième anniversaire. Un peu moins d'un an plus tard, une OPA hostile, jugée totalement inacceptable par le Conseil d'Administration du Groupe, a été rejetée. Celle-ci n'avait été acceptée que par 3,9 % des actionnaires.